SZCZEGÓLNIE POLECAMY

« Construction et développement de la stratégie d’exportation d’une entreprise – Aspects pratiques »

Pour la sixième fois, nous avons le plaisir de vous inviter à participer à la Summer Business Academy'2018 (LAB'2018), organisée dans les mois à venir par le Réseau Entreprise Europe de la branche du Fonds S.A. de Haute-Silésie. Réunion Je serai consacré aux questions...

Schade Poland new investor in Dąbrowa Górnicza

Schade Polska Międzynarodowy Transport i Spedycja Sp. z o.o. based in Będzin, will invest over PLN 40 million in the Katowice Special Economic Zone (KSEZ) and will employ at least 35 new employees. The Management Board (KSEZ) has given the investor permission to...

Concours pour le prix économique Karol Adamiecki

Become the winner of the Economic Award Do you run a business in Dąbrowa? Are you implementing innovations? Are you guided by the principles of fair competition that you abide by the principles of ethics, corporate social responsibility, do you focus on employee...

ZAINWESTOWALI W DĄBROWIE

MULTIMEDIA

PRZYDATNE LINKI

Zone économique spéciale de Katowice

The Katowice Special Economic Zone is a leader among Polish special economic zones. Currently, the KSEZ operates more than 300 enterprises, which jointly invested about PLN 31 billion and created over 70,000 jobs. The Sosnowiec-Dąbrowska Subzone in Dąbrowa Górnicza is part of the Katowice Special Economic Zone, the most effective economic zone in Europe and in Poland (ranking The Financial Times, 2017):

  • the area – over 187 ha of the city area covered by the zone,
  • investors – 48 in the whole subzone, 10 in Dąbrowa Górnicza,
  • total number of jobs – 18,7k, in Dąbrowa Górnicza 4950 people
  • investment expenditures – PLN 5.4 billion, in Dabrowa Górnicza 3.9 billion

 

La société opère dans la zone économique spéciale de Katowice sur la base d’un permis. Autorisés à opérer dans la zone économique spéciale de Katowice contient deux conditions qui doivent être remplies investisseur. La première – la création d’un certain nombre de nouveaux emplois dans la région pour une journée donnée. La seconde – de supporter une certaine quantité de l’investissement dans la zone pour un jour donné. La date de mise en œuvre de ces deux conditions est déterminée par l’investisseur.

 

Par les nouveaux employés, on entend le nombre de personnes employées après avoir obtenu la permission d’opérer dans la zone, dans le cadre de la mise en œuvre du nouvel investissement.

L’entrepreneur s’engage à ne pas céder à toute forme d’actifs, qui ont été liés aux dépenses en capital:

  • pour une période de 5 ans à compter de l’achèvement de l’investissement pour les grandes entreprises
  • pour une période de 3 ans dans le cas des petites et moyennes entreprises

L’investisseur s’engage à gérer une entreprise:

  • pour une période d’au moins 5 ans après la réalisation de l’investissement,
  • pour une période d’au moins 3 ans dans le cas des petites et moyennes entreprises

L’investisseur s’engage à ne pas déclarer l’emploi:

  • pour une période d’au moins 5 ans après la réalisation de l’investissement,
  • pour une période d’au moins 3 ans dans le cas des petites et moyennes entreprises

En outre, l’investisseur est tenu de présenter une société de gestion de la zone – KSEZ rapports mensuels contenant des informations sur l’état actuel de l’emploi et de la taille de l’investissement.

Conditions à remplir par l’investisseur

La condition pour l’investissement (privilèges – exonération fiscale) dans la zone pour être autorisé à opérer dans la zone. Cette autorisation doit indiquer le but de l’activité économique et des conditions relatives, notamment, à:

  • L’emploi par l’opérateur pendant un certain temps un certain nombre d’employés,
  • Pour les investissements des entrepreneurs dont la valeur dépasse un certain montant, avec un minimum de coûts d’investissement de 100 mille. euro.

Il n’existe aucune exigence en matière d’emploi minimale. / Projets est évaluée individuellement par le comité et le conseil d’administration KSEZ, il est supposé que le nombre de nouveaux emplois devrait correspondre à la proportion moyenne dans la zone sub-. Actuellement, le ratio est d’environ 35 emplois par 1 hectare

Comment puis-je obtenir un permis d’exploitation dans la Zone?

Détermination des entrepreneurs qui reçoivent l’autorisation par le biais d’un appel d’offres ou de négociations entreprises sur la base d’un appel d’offres public. Conduite, modalités et conditions de l’offre ou de négociation, ainsi que des critères pour l’évaluation des plans d’entreprises commerciales à entreprendre dans la zone sont définies dans le règlement du Ministre de l’Economie et du Travail (Dz.U.04.254.2540).

Conditions pour l’octroi d’aides pour les nouveaux investissements:

  •  La part des fonds propres d’au moins 25% du coût total des investissements, activité pendant une période d’au moins 5 ans après la réalisation de l’investissement,
  • Maintien des actifs, qui ont été liés à des dépenses en capital pour une période de cinq ans à compter de la date de l’introduction du Registre,
  • Maintien des emplois nouvellement créés pour une période d’au moins 5 ans.

Dans le cas des petites et moyennes entreprises plutôt que cinq ans de suspension a accepté une période de trois ans.

Quels sont les coûts qui peuvent être classés comme qualifiés?

L’dépenses éligibles à l’aide sont les coûts d’investissement (nettes de taxe sur les intrants en biens et services et la déduction la taxe d’accise si elles peuvent être en vertu des règlements distincts) engagés dans la zone pendant la durée de la licence, qui est:

  • Le coût d’acquisition d’un terrain ou le droit d’usufruit perpétuel;
  • Le coût d’acquisition ou le coût de production en interne les actifs, le crédit fournie conformément aux règlements distincts, les actifs du contribuable;
  • Au détriment de l’expansion ou la modernisation d’actifs existants;
  • Le coût d’acquisition des immobilisations incorporelles liées au transfert de technologie par l’acquisition de droits de brevets, licences, savoir-faire ou de connaissances techniques non brevetées, sous réserve du paragraphe 2 et 3

Les coûts liés à l’acquisition d’actifs en crédit-bail, autres que les terrains, les bâtiments et les structures, prendre en compte que si le bail est déclaré sous forme de crédit-bail et prévoit l’obligation d’acheter le bien à l’expiration de la période de la location. En ce qui concerne la location de terrains et de bâtiments, de location ou de bail doit se poursuivre pendant au moins 5 ans à compter de la date prévue de l’achèvement du projet d’investissement, et dans le cas des petites et moyennes entreprises – pour une période d’au moins 3 ans.

Les immobilisations incorporelles doivent remplir les conditions suivantes:

  • Qui sera utilisée par l’opérateur bénéficiaire de l’aide régionale que dans l’entreprise, dont l’entrepreneur reçoit, et sera inclus dans les actifs de la société et y restera pendant une période d’au moins 5 ans dans le cas des petites ou moyennes entreprises – pour une période d’au moins 3 ans ;
  • Sera acquis auprès d’un tiers à des pratiques normales d’investissement de dépendance;
  • Est-ce que être amorti conformément aux dispositions de la loi sur la comptabilité.

CONTACT :

Zone économique spéciale de Katowice Sous-zone Sosnowiec et Dąbrowa
41-200 Sosnowiec ul. Żytnia 8
tél. +48 32 292 01 06
e-mail: sosnowiec@ksse.com.pl
www.ksse.com.pl